Le Revard pour linceul – Quatrième de couverture

Présentation de l’éditeur
Après Crime à Saint-Inn, sélectionné au festival du Premier Roman de Chambéry, Le Revard pour linceul nous plonge dans une nouvelle enquête, menée par le désormais célèbre commissaire Féra secondé par son adjoint, Renaud Durieux. Cette fois-ci, nous quittons les rives du lac du Bourget pour le massif du Revard qui, de ses 1500 m, domine fièrement Aix-les-Bains et Chambéry. Et c est dans la brume et le froid que tout va commencer. Qui est cette mystérieuse jeune fille ensevelie sous la neige ? Qui l’a tuée et pourquoi ? C est le début d’une longue enquête au cours de laquelle des secrets vont peu à peu se dévoiler et éclairer d’une étrange lumière une affaire hors du commun.

Biographie de l’auteur
D’abord professeur de philosophie, puis Directeur de la Qualité dans une compagnie d’assurance à Paris, Roger Moiroud, savoyard d’origine, est revenu s’installer, dès sa retraite, sur sa terre natale. Il s’adonne aujourd hui à sa passion : l’écriture de romans policiers dont le personnage principal, Philibert Féra, est commissaire de police à Aix-les-Bains. Son souci : l’exactitude des lieux décrits, le respect des procédures policières et l’analyse de la psychologie et des motivations de ses personnages ancrés dans la réalité sociale.

Crime à Saint-Inn – Quatrième de couverture

Présentation de l’éditeur
Un cadavre qui flotte au bord d’un lac. Macabre découverte pour le commissaire Féra, venu se baigner à la plage du paisible village de Saint-Innocent. C’est le point de départ d’une enquête que le commissaire va conduire avec son fidèle lieutenant, le capitaine Durieux. Au fil des rencontres et des interrogatoires, une sombre affaire se dessine, mettant à jour des conflits d’intérêts et des enjeux financiers considérables entre une association de personnes désireuses de sauvegarder l’environnement du lac du Bourget et d’autres groupes soucieux, avant tout, d’assurer le développement économique de la région.

Biographie de l’auteur
Roger Moiroud a connu un parcours professionnel atypique : après avoir enseigné la philosophie dans un lycée de province pendant cinq ans, il part vivre à Paris où il travaille dans une grande compagnie d’assurances. Directeur de la qualité, il publie alors Le Cri du client, témoignage de la démarche qualité mise en œuvre dans l’entreprise. La retraite venue, il vient s’installer dans sa province natale, la Savoie. Grand lecteur depuis toujours, avec une certaine prédilection pour la littérature policière, il se lance avec Crime à Saint-Inn dans une troisième carrière : l’écriture de romans policiers.