Arsenic et nuits romantiques – Quatrième de couverture

Présentation de l’éditeur
Abbaye de Hautecombe, au bord du lac du Bourget. Une foule élégante se presse pour assister au concert du jeune pianiste Bertrand Lestrade, dans le cadre du célèbre festival des Nuits Romantiques. Mais à la dernière minute, il est remplacé par un autre virtuose. Un malaise, à ce qu’on dit…
Mais, très vite, la nouvelle éclate au grand jour : loin d’avoir été l’objet d’une indisposition passagère, Bertrand Lestrade a été empoisonné à l’arsenic lors d’un dîner.
Une affaire délicate pour le commissaire Féra : pris entre les officiels, qu’il doit ménager, et une hiérarchie qui attend des résultats, le voilà contraint à un jeu de piste singulièrement précis. Car le coupable était l’un des convives…
Les nuits du festival ne sont décidément pas très romantiques. Mais, grâce à la perspicacité de Philibert Féra, le coupable d’un crime odieux finira, sûrement, par être démasqué.

Biographie de l’auteur
Roger Moiroud est un être hybride, difficile à cerner. On l’a connu prof de philo mais on le retrouve Directeur de la Qualité dans une compagnie d’assurance. On le sait Savoyard d’origine, mais il dit avoir vécu plus de trente ans à Paris. Amateur de rugby, qu’il aurait pratiqué à Mont-de- Marsan, il aime aussi le golf, qui ne le lui rend guère. Seules certitudes, il vit aujourd’hui en Savoie et a créé le personnage de Philibert Féra, un commissaire aux allures de Maigret qui aime les bons petits plats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *